PARDIES (Ignace Gaston) La statique ou la science des forces mouvantes, 3e édition.


Paris, Vve de Seb. Mabre-Cramoisy, 1688, in 16, de 12ff. 240pages 2 planches gravées h.t. et de 44 fines figures sur cuivre reliure plein cuir époque , état correct mais coins , mors et dos et plats légèrement frottés , intérieur bon état Ouvrage rare de ce disciple de Descartes. Contient la critique de la lettre de Descartes à Beeckman sur la vitesse de la lumière, et sa démonstration de la synchronicité des mouvements cycloïdaux d'un pendule. Pardies correspondit avec Newton, et se tenait très informé des travaux de la Royale Society de Londres et de la récente Académie des Sciences de Paris, plus particulièrement des travaux de Huygens dont il était proche.


750 
  • Livraison:  

En savoir plus


Science 

Livres anciens