Grenoble, capitale des Alpes françaises .Henri Ferrand


Grenoble, Jules Rey, Editeur, Successeur de A. Gratier et J. Rey, 1911 In-4° (325r x 250 mm), 156-[1] pp. 180 gravures en phototypie en noir dans le texte (une en frontispice, certaines en pleine page, 8 panoramas), un panorama dépliant en couleurs hors texte, une carte dépliante hors texte in fine, couverture illustrée d'une gravure en couleurs. Reliure demi cuir et intérieur bon état mais traces de rousseurs


280 
  • Livraison:  

En savoir plus


Ouvrage de présentation de Grenoble et sa région, afin de mieux faire connaître, par la photographie, la région aux touristes et amateurs. Il est dans la lignée de tous les autres ouvrages d'Henri Ferrand sur la région comme L'Oisans, Le Pays Briançonais, etc.

L'ouvrage contient :

Une Préface, rappel historique sur la découverte du Dauphiné, illustré par des reproductions de gravures sur les Merveilles du Dauphiné (P. Menestrier) et de Grenoble, par Israël Sylvestre.

Douze chapitres, qui se décomposent en :
- 6 chapitres de description de Grenoble et de sa région : Grenoble, Le Graisivaudan, La Chartreuse, Le Vercors, L'Oisans, Les Hautes régions.
- 3 chapitres  sur Le Dauphiné thermal.
- 2 chapitres sur les loisirs dans la région : L'été aux environs de Grenoble et Grenoble en hiver.
- Un dernier chapitre : Le Dauphiné artistique et industriel.

Toutes les photographies sont d'Henri Ferrand, sauf les panoramas fournis par Eugène Charpenay. Le panorama en couleurs et la carte ont été édités par le Syndicat d'Initiative de Grenoble. La gravure de la couverture est extraite de La Meije et les Ecrins, de Daniel Baud-Bovy, paru chez le même éditeur en 1908. C'est un tableau d'Ernest Hareux représentant la Bérarde la nuit. La gravure est différente selon les exemplaires, toujours extraite de La Meije et les Ecrins.