Action psychanalytique -Maria Carmen GEAR


Les éditions de minuit, Paris (1980), 1980. Broché, 335 pages bon état


11 
  • Livraison:  

En savoir plus


Comment rester fidèle à Freud et à la vocation de la psychanalyse lorsqu’on passe du divan viennois au dispensaire américain ? Le changement d’échelle s’assortit d’exigences d’ajustements en fonction de l’histoire, de la culture, de l’économie et de la technologie. Le souci thérapeutique ne concerne plus seulement une élite de patients dans le capital d’un vieil empire où se mêlaient tant bien que mal toutes les traditions de l’Europe mais, visant une clientèle de masse, doit se démocratiser et même se standardiser sans perdre de sa pertinence analytique pour autant. S’impose alors le secours à de nouveaux instruments conceptuels, fournis par les sciences sociales et les techniques qui permettent le traitement objectif de l’information.
 Leur expérience clinique, éclairée par la sémiologie et par les enquêtes de la psychologie sociale américaine, a conduit les docteurs Gear et Liendo à privilégier le rôle de l’environnement symbolique – familial et social – dans la genèse et le développement des névroses et même des psychoses. L’analyste risquant de se voir lui-même investi dans la dialectique où le patient est engagé dans ses relations avec tous ses partenaires, il est de bonne méthode de codifier cette stratégie où, faute de références objectives, troubles et symptômes ne peuvent que se réensemencer infiniment. L’ambition de la recherche dont cet ouvrage nous fournit l’itinéraire est de situer l’Action psychanalytique dans un réseau de communications où le médecin soit capable de repérer sa propre situation, puisque le mode de circulation de l’information y devient intelligible. La formalisation de la thérapeutique, grâce aux moyens de l’informatique, n’apparaît donc plus comme une utopie.